Coupe d’Algérie : Ghrib menace de boycotter le match de la demi-finale

Coupe d’Algérie : Ghrib menace de boycotter le match de la demi-finale

0
375
Le premier responsable du MC Alger, Omar Ghrib, a menacé de boycotter la demi-finale de la coupe d’Algérie, alors que le président du CR Belouizdad, Hadj Mohamed a annoncé qu’il démissionne de son poste. Les deux responsables ont pris ces décisions en signe de protestation contre la FAF qui a tranché quant à la domiciliation des matches des demi-finales de la coupe d’Algérie au stade du 5-Juillet.
Ghrib a estimé que le Mouloudia est en droit de jouer à Bologhine car le règlement permet au premier club tiré au sort de recevoir dans son stade. Le même discours est tenu par le président du CRB qui exige de jouer au stade du 20-Août.
Pour rappel, la commission chargée d’organiser la coupe d’Algérie s’est réunie ce samedi après-midi sous la présidence du président de la FAF, Kheireddine Zetchi avec les présidents des clubs concernés. Il a été décidé que le CR Belouizdad affronte l’USM Bel Abbes le 15 avril au 5-Juillet et le MC Alger jouera contre l’ES Sétif au même stade le 22 avril, la finale de la coupe d’Algérie étant prévue le 1er mai à 16h30 au stade du 5-Juillet.
La FAF a appliqué l’article 15 du règlement de la coupe d’Algérie relatif à la programmation et la désignation des terrains pour les équipes seniors. L’article en question énonce qu’ «à partir des 32e de finale, la domiciliation des rencontres de la phase nationale est du ressort exclusif de la Fédération».
Dans son alinéa b, cet article précise : «Sous toutes réserves, les rencontres de la phase nationale sont programmées sur le stade du premier club tiré au sort, celui-ci doit répondre aux normes de sécurité exigées et avoir une capacité d’accueil d’au moins 8 000 places assises et doté obligatoirement d’un terrain de jeu en gazon naturel ou artificiel».
Toutefois, le comportement de Ghrib et Hadj Mohamed n’est que de la poudre aux yeux car les présidents des clubs algériens ont l’habitude de démissionner avant de revenir sur leur décision comme si de rien n’était.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here