Courrier international : DHL domine 77% de part de marché en Algérie

Courrier international : DHL domine 77% de part de marché en Algérie

0
1356

DIA-29 mars 2017: Tout au long de la conférence de presse qu’il a animée, ce matin, au siège de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), dont il préside le conseil d’administration, Mohamed Ahmed Nacer s’est évertué à mettre en exergue aussi bien les actions menées par l’ARPT durant l’année 2016 que les avancées enregistrées, durant la même période, par le secteur de la Poste et des Télécommunications dans notre pays. Ceci non sans pointer du doigt les insuffisances qui continuent de le caractériser comparativement aux normes universelles. Des insuffisances qui concernent essentiellement le sous-secteur de la poste. Et qui sont parfaitement illustrées par la faiblesse de l’indicateur relatif au nombre d’habitants par bureau de poste. Alors que la norme de l’Union postale universelle (UPI) le fixe à 6000 habitants par bureau, en Algérie, il était, au 31 décembre 2016, « de 10754 habitants par bureau ». Ce qui a fait dire au président du CA de l’ARPT que le sous-secteur avait « encore beaucoup de chemin à faire en la matière ». Dans la lancée, il a dévoilé un autre problème, peu connu du large public, auquel ce dernier est également confronté. Il s’agit de l’informel qui y sévit. Et qui concerne la distribution illégale du courrier. A laquelle s’adonnent, a-t-il précisé, nombre de chauffeurs de taxi à travers le pays. Une activité qui a poussé l’ARPT, a-t-il ajouté, « à ouvrir une enquête au niveau de plusieurs gares routières du pays pour en déterminer l’ampleur ». Sans en dévoiler les conclusions auxquelles celle-ci a abouti, Mohamed Ahmed Nacer a annoncé que lesdites conclusions ont été transmises au ministère de tutelle, seul habilité, a-t-il précisé, « par le biais de la police de la poste qui en dépend, à leur donner les suites idoines ». Toujours à propos du créneau de la distribution, le président du CA de l’ARPT a déclaré qu’il se caractérisait « par trois régimes »: celui « de l’exclusivité » dont bénéficie Algérie Poste dans la distribution « de lettres dont le poids n’excède pas les 50 grs »; de « l’autorisation » qui concerne « la distribution accélérée du courrier à l’international »; et de « la simple déclaration » qui est relatif à la distribution du courrier domestique. Plus précis, il a ajouté que dans le deuxième régime activent cinq opérateurs: DHL International Algérie qui y détient « 77% » des parts de marché, UPS Algérie (7%), Falcon Express Algérie-Fedex (6%), EMS Champion Post (5%), et AGEM-TNT (5%). Alors que dans le troisième, ils sont une quarantaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here