Mecca Cola sera-t-elle commercialisée en Algérie ?

Mecca Cola sera-t-elle commercialisée en Algérie ?

0
1177

Depuis quelques temps, l’homme d’affaires franco-tunisien Tawfik Mathlouthi en négociations secrètes pour commercialiser en Algérie son « soda  » Mecca Cola, dont une partie du prix de vente finance des projets caritatifs en Palestine. En effet, l’homme d’affaires est à la recherche d’une source d’eau minérale et d’un partenaire local pour accompagner son projet. Quatre sociétés algériennes auraient manifesté leur intérêt, dont l’une est déjà présente dans le marché des boissons gazeuses. Depuis son lancement le 5 novembre 2002 par l’homme d’affaires franco-tunisien, Mecca Cola lancé en France, était à la recherche de partenaire dans le Maghreb. Vendu dans une quarantaine de pays, la distribution de la marque a cessé au Maroc et n’existe pas en Tunisie et en Libye. Tawfik Mathlouthi souhaite décrocher le grand marché de la boisson en Algérie en prévision du Ramadhan considéré comme la période la plus fructueuse de l’année. Mais il doit faire face à la concurrence des deux grandes marques locales Hamoud Boualem et Ifri et surtout aux grands concurrents américains Coca Cola et Pepsi Cola bien installés en Algérie.

Tawfik Mathlouthi avait lancé sa marque en s’inspirant de Qibla Cola au Royaume-Uni, d’Arab Cola et Muslim Up en France et surtout du soda iranien le Zam Zam Cola, qui a été un succès en Arabie saoudite et au Bahreïn. En attendant la réponse des autorités algériennes, Meca Cola s’installe en Chine, où elle doit ouvrir en mai une usine dans le Shandong, après cinq ans de négociations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here